1910.00.00.Recueil des informations de janvier à décembre

Ce recueil recense chronologiquement les données collectées sur l'année citée en référence, dans :

  • les copies de lettres à la presse1,
  • les doubles des courriers reçus par le siège, à Paris, entre 1909 et 19132,
  • la correspondance, les notes, rapports, circulaires, accords, traités... (originaux ou duplicatas) émanant de la direction générale de la Maison, des départements maritimes et combustibles ainsi que des succursales françaises et étrangères. Les dossiers d'où proviennent ces pièces ont été classés "tels quels" par les services qui les ont produits. Répertoriés par objet et non par date, ils couvrent – ensemble – une période allant de la fin du 19ème siècle au début des années 1960. Une notice située à la fin du présent article, reproduit le descriptif qui est fait des archives les plus significatives sur les bordereaux d'inventaire,
  • les synthèses réalisées par la Maison et notamment :
    • "Historique de la succursale de Newcastle (1848-1948)", classé en 1948
    • "Historique de la succursale de Port-Saïd, relations avec l'Égypte (1869-1948)", daté du 16 juin 1948
    • "Historique de Worms & Cie – 2ème partie (1877-1911)", daté du 27 avril 1948.

A ces informations s'ajoutent celles recueillies :

  • auprès des services administratifs : état civil, tribunal de commerce...
  • dans les annuaires et les minutes notariales...
  • dans la presse, les revues professionnelles et les ouvrages d'histoire...

Les documents d'où sont extraits les renseignements rassemblés dans ce recueil sont consultables à partir de ce fichier en cliquant sur l'intitulé de chacun d'eux (en bleu + soulignement).

1+2 Ces corpus n'ont pas fait l'objet d'un dépouillement exhaustif comme cela a été le cas pour les chronos de correspondance datant du 19ème siècle.

 

Inventaire chronologique des archives numérisées
et des renseignements ou extraits collectés dans les copies de lettres et les dossiers

 

[Documents pluriannuels]
10 juillet 1871-10 février 1919
Registre des navires.
1887-1914
De Worms & Cie Bayonne : [Extrait d'une note datée de 1914.] "Prix moyens des charbons à gaz de Newcastle sur wagon Bayonne, de 1887 à 1914".
1896-1918
Bilans annuels de la Maison.
1er semestre 1909-2ème semestre 1915
Registre de chartes-parties.

[Informations sans dates précises]
De Dieppe : Charte-partie vierge rédigée en français.
De Cardiff : Charte-partie vierge rédigée en français. [Voir document similaire en date du 4 août 1917, renseigné au crayon.]
De Worms & Cie Cardiff : Charte-partie vierge. [La mention « Worms & Co. represented by G. W. Moore » permet de dater ce document postérieurement à 1909, date du remplacement de M. Vyvyane-Robinson par G. W. Moore à la tête de la succursale de Cardiff. Rédigé en anglais, ce document est daté à Londres. Il porte en en-tête la mention « Chamber of shipping Welsh coal charter, 1896 for Monte Video, Buenos Ayres, etc. » Voir note et exemplaire du 23 février 1912 portant modifications des clauses n°3 et 7 de cette charte-partie.]
De Worms & Cie Cardiff : Charte-partie vierge en français, relative à l'affrètement de voiliers. La mention « Worms & Co. représenté par G. W. Moore Cardiff » permet de dater ce document postérieurement à 1909.
De Worms & Cie Cardiff : Charte-partie vierge pour des transports de charbon du Pays de Galles à Port-Saïd.
De Worms & Cie Cardiff : Charte-partie vierge pour des transports de charbon du Pays de Galles à Alger et Marseille.
De Worms & Cie Cardiff : Charte-partie vierge pour des transports de charbon gallois, coke et fuel.
De Worms & Cie Port-Saïd : Statistique générale des tonnages de marchandises importées et exportées dans le port de Beyrouth.

7 mai 1910
Du commissaire principal de la Marine en Algérie, à Worms & Cie Alger : Projet de création d'un vivier, dans un emplacement pris sur le terrain du parc à charbon de l'amirauté. « Ce parc étant actuellement à votre disposition, je vous serais très obligé de me faire connaître si, dans le cas où des travaux seraient commencés avant l'expiration de votre contrat, vous demanderiez une indemnité à la Marine. Quelle serait l'importance de cette indemnité ? »

15 juin 1910
De la Marine nationale, service de l'inscription maritime de l'Algérie, à Worms & Cie Alger : « La loi du 17 avril 1907 a été rendue applicable à l'Algérie par décret du 7 avril 1910. La commission prévue par cette loi va être incessamment nommée à Alger mais, en attendant cette nomination, M. l'inspecteur de la navigation commencera sans tarder les visites mensuelles de départ prévues par l'article 7 de la loi. Je vous prie de vouloir bien, par suite, prévenir tous les capitaines fréquentant le port d'Alger et appartenant à des compagnies françaises ou étrangères dont vous êtes le représentant ou le courtier, des obligations que leur impose cette loi. Ces obligations font l'objet de l'article 61 de l'instruction du 17 mai 1909 pour l'application de la loi du 17 avril 1907, ainsi conçu :... »

7 novembre 1910
Mariage de Marcel Alain Clément Razsovich (né le 11 juillet 1881) et de Marie Virginie Lucienne Alexandrine Worms, fille (née le 10 juin 1886) de Lucien Worms et de Virginie Adèle Houcke.

17 décembre 1910
De Worms & Cie : Modification de l'acte social. Exposé. Constitution de la société Worms & Cie (18 décembre 1895). Décès de Séphora Worms (2 mars 1898) et cession de sa part à ses enfants, Lucien Worms et Emma Delavigne (24 mars 1898). Retrait d'Alphonse Mayer et cession de sa part à Henri Goudchaux et Paul Rouyer (29 mars 1902). Cession de parts sociales (20 juillet 1905) par Lucien Worms et Emma Delavigne à Jules Silvain (300.000 francs), et par Henri Goudchaux à Paul Rouyer (50.000 francs). Retrait de M. Silvain et cession de part sociale à Michel Goudchaux (fils de Henri Goudchaux, né le 5 mars 1880) et à Hypolite Worms (fils de Lucien Worms). « Aux termes d'un acte reçu par Me Théret, aujourd'hui même, M. Silvain a cédé à chacun de MM. Michel Goudchaux et Hypolite Worms, trois quatre-vingtièmes ou 150.000 francs du capital social, soit ensemble six quatre-vingtièmes ou 300.000 francs du capital social, montant de ses droits dans ledit capital. Cette cession a été consentie et acceptée pour chacun de MM. Michel Goudchaux et Hypolite Worms, moyennant la somme de 150.000 francs, payé comptant. » Retrait et distribution du capital des réserves et des plus-values. Situation et division du capital social. « Par suite des cessions et retraits ci-dessus, le capital de la société Worms & Cie, s'élevant à 4.000.000 francs, se trouvera appartenir, le 1er janvier 1911 :

A M. Lucien Worms pour

27/80

1.350.000 F

A Mme Delavigne pour

27/80

1.350.000 F

A M. Henri Goudchaux pour

16/80

800.000 F

A M. Rouyer pour

4/80

200.000 F

A M. Michel Goudchaux pour

3/80

150.000 F

A M. Hypolite Worms

3/80

150.000 F

Égalité

80/80

4.000.000 F

Modifications de la société Worms & Cie : Michel Goudchaux et Hypolite Worms (âgé de 21 ans) deviennent associés en nom collectif. Par suite, la société devient en nom collectif à l'égard d'Hypolite Worms, Henri Goudchaux, Paul Rouyer et Michel Goudchaux, et en commandite seulement à l'égard de M. Lucien Worms et de Mme Delavigne. La gérance de la société sera faite en commun par Hypolite Worms, Henri Goudchaux, Paul Rouyer et Michel Goudchaux ; la signature sociale appartiendra à Henri Goudchaux, Paul Rouyer et Michel Goudchaux, seuls, avec pouvoir d'en faire usage séparément mais seulement pour les affaires de la société... La société est prorogée de 5 années à compter du 1er janvier 1911 [et donc jusqu'au 31 décembre 1915]. Elle a des comptoirs à : Dunkerque, Dieppe, Le Havre, Rouen, Nantes, Rochefort, Angoulême, Tonnay-Charente, Bordeaux, Bayonne, Marseille et Alger, en France, à Pasajes (Espagne), à Cardiff, Newcastle et Great Grimsby (Angleterre), Port-Saïd, Suez, Le Caire et Alexandrie (Égypte) et à Buenos Aires (République argentine). L'actif comprend notamment la propriété entière des steamers suivants : "Barsac", "Bidassoa", "Cantenac", "Emma", "Frédéric-Franck", "Fronsac", "Haut-Brion", "Hypolite-Worms", "Léoville", "Listrac", "Michel", "Pervenche", "Pessac", "Sauternes", "Séphora-Worms", "Suzanne-et-Marie", "Thérèse-et-Marie", du port du Havre, et tous actuellement affectés aux services maritimes de la société... Partage des bénéfices... »
De Roger Mennevée : [Extrait de l'article intitulé "La Banque Worms - Histoire générale - De M. Hypolite Worms (1er du nom) à M. Hypolite Worms (second)", paru dans Les Documents de l'agence indépendante d'informations internationales en mars 1948.] « Jules Silvain, alors domicilié 162, boulevard Haussmann, se retira de la société Worms et Cie, qui venait d'ailleurs à expiration à la fin du même mois, pour reprendre des affaires personnelles ; il remplaça son frère au conseil de surveillance du Figaro, dont il devint administrateur, au moment de la transformation du Figaro en société anonyme, puis en fut nommé vice-président. II quitta le conseil du Figaro en 1922 avec tout l'ancien conseil, lorsque ce journal passa sous le contrôle de M. Coty. »
De Roger Mennevée : [Extrait de l'article intitulé "La Banque Worms - Histoire générale - Les débuts de M. Hypolite Worms (2ème du nom)", paru dans Les Documents de l'agence indépendante d'informations internationales en mai 1948.] Michel Goudchaux « avait fait ses études à l'École des Hautes Études commerciales. II avait épousé Mademoiselle Laroche. II avait un fils, Jacques Christian Goudchaux, né à Paris le 27 janvier 1907. »
 

Conteneur

B-A

Informations portées sur les bordereaux d'archivage
(B-A = boîte archives)

W/210

1044

Service charbons - War and Strikes. Taxes sur les contrats (1898-1915)
[Pays de Galles] : Accord de salaire minimum négocié pour une durée de 5 ans.
Les dossiers comprennent des informations sur les contrats, les tonnages, les steamers affrétés pour les succursales (selon les cas) d'Alger, de Port-Saïd et de Marseille : Compagnie havraise péninsulaire (Alger, Marseille, Port-Saïd), Compagnie Paquet (Marseille), la Compagnie générale transatlantique (Port-Saïd), la Compagnie de navigation mixte (Alger), la Compagnie des bateaux à vapeur du Nord (Alger), Koninklijke Paketvaart Maatshappij Nederland (Port-Saïd), Messageries maritimes (Port-Saïd), Compagnie des vapeurs de charge français (Port-Saïd), Compagnie franco-tunisienne (Marseille), Foscolo Mango & Co. (Marseille), Tom Cossovich (Marseille), Ybarra & Co. (Marseille), A. Christiansen (Alger), Merli & Lugaro de Gênes (Alger)...

W/210

1047

Service charbons - Succursales de Rochefort, Limoges, Bayonne, Pasajes, Strasbourg (1901-1928)

W/214

1064

Direction générale des Services charbons : Paris - industrie - marchés (1903-1921)
Compagnie du PLM : Fourniture d'anthracite par la Maison du Havre pour Paris et Marseille (1903-1913/1916).
Société générale du gaz et de l'électricité de Bucarest, Paris : Accord portant sur la livraison de 30.000 tonnes de charbons à gaz Lambton à l'usine de Bucarest.
Delaunay, Belleville, Saint-Denis : Réception au Havre de tout venant Cardiff et Ocean et transport par voie fluviale jusqu'à Saint-Denis (1910-1911).
Desmarais Frères (coke de pétrole) : Alimentation en charbon à gaz Lambton. Une grève des charbonniers au Havre provoque un retard dans les livraisons et une augmentation des frets auxquels s'ajoutent la désorganisation des réseaux ferrés due au rachat par l'État qui veut ainsi lutter contre la désaffection des armateurs pour la côte ouest.

W/214

1065

Direction générale des Services charbons : Paris - Contrats de vente de charbons (1907-1921)
Compagnie centrale d'énergie électrique : Même marché qu'en 1908.
Société anonyme ottomane du gaz de Beyrouth : Notes et échange de correspondance (1908-1918).
Compagnie universelle du canal maritime de Suez : Même marché qu'en 1907.

 

Retour aux archives de 1910